2011 PROJET  SRJEM.  GRENADE 

Srjem, (fenêtre en arabe dialectal), c'est une porte spatio-temporelle qui envisage  de  souffler  l'air frais des  forêts de peupliers  de la Vega de Granada dans le cœur de la ville, en  été,  la nuit, quand  la température peut  monter à 40º.  Dans la  vertigineuse arche centrale tracée pour Alonso Cano, hors-échelle par rapport aux dimensions de la place, espèce de décor baroque mais  encore d'une légèreté renaissance apparaît l'intérieur d'une peupleraie  entre le dense  brouillard  qui  se développe dans l'arche.  Au  fur  et à  mesure  que l'architecture  intérieure disparaît,  l'image des arbres dans  la  nuit commence à se percevoir, et on entend le bruit que fait la brise  nocturne  dans  le feuillage. C'est un artifice, baroque aussi, qui se met en place pour amener cette  fraicheur  du peuplier, et la convertir en une sensation physique .
Ce mécanisme spectaculaire, permet de voyager de la ville  à  La  Vega sans sortir de la place.

press to zoom
press to zoom
press to zoom